TV

Omnium banque nationale: des attentes modérées pour Vasek Pospisil


Les blessures ont continué de mettre des embûches sur la route de Vasek Pospisil dans la dernière année. Cependant, depuis quelques semaines, il est de retour sur le chemin de la santé afin qu’il puisse finir sa saison en force.

Le Britano-Colombien est déjà à Montréal depuis quelques jours. On en a profité pour lui parler de ses attentes en prévision du tournoi, mais aussi de sa compagnie de produits à base de champignons.

Encore une fois, les blessures sont venues contrecarrer ses plans sur le terrain. En mars dernier, il est tombé au combat en raison d’une déchirure à un muscle du coude.

«C’est une blessure qu’on voit souvent chez les joueurs de baseball, a expliqué Pospisil. Je ressentais de la douleur et j’ai été à l’écart du jeu pendant trois mois.

«Lorsque je suis revenu, j’étais encore inconfortable, mais les médecins me disaient que c’était normal. C’est rentré dans l’ordre comme ils le prédisaient. Je n’ai plus de douleur depuis trois semaines.»

Une intervention chirurgicale n’a été pas une option pour Pospisil, mais…

«On est venus près d’aller vers cette solution, a-t-il confirmé. Ça l’aurait pu arriver si j’avais continué de jouer. Les dommages auraient été plus sérieux.

Durant cette période difficile, l’athlète n’a pas songé à la retraite. Il est encore animé par la passion de son sport. Selon lui, il lui reste quatre ou cinq bonnes années de tennis dans le corps.

Pour le tournoi qui commence lundi, il ne se fait pas trop d’attentes.

«Je tente de ne pas trop me mettre de pression sur les épaules. Je souhaite seulement jouer à un haut niveau. Je sens que ça va bien à l’entraînement. Je veux seulement avoir du plaisir en sautant sur le terrain.»

Montréal, une ville spéciale

Pour Pospisil, le Masters 1000 de Montréal aura toujours une signification particulière.

«C’est à ce tournoi que j’ai connu mon éclosion à l’ATP, a-t-il souligné. Ça va toujours rester la ville la plus importante de ma carrière et pour le reste de ma vie.

«Ça va toujours être spécial de jouer ce tournoi.»

En 2011. à son premier match en carrière chez les pros, il avait signé une victoire en trois manches contre l’Argentin Juan Ignacio Chela. Un beau moment.

Par la suite, il s’était incliné devant un certain Roger Federer.

«C’était sur un court secondaire dans mes souvenirs, a raconté Pospisil. C’était une expérience incroyable.»

Une boisson aux champignons

Durant sa pause des derniers mois, Pospisil a pris du temps pour préparer son après-carrière. Il a fondé la compagnie Hekate, avec deux hommes d’affaires, qui se spécialise dans les produits de performance à base de champignons.

La multiple médaillée Penny Oleksiak vient de se joindre à l’aventure à titre d’ambassadrice.

«J’ai consulté une nutrionniste, qui travaille avec les Blue Jays de Toronto, qui m’avait parlé de ce type de produit quand j’étais aux prises avec des maux de dos, a expliqué Pospisil.

«J’ai vu les effets bénéfiques au quotidien et ça m’a beaucoup aidé. Les propriétés des champignons fonctionnels sont puissantes. Je suis devenu passionné par le sujet et j’ai décidé de lancer ma propre compagnie en 2020.»



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.