TV

Les Vikings évitent la catastrophe


En avance par la marque de 29 à 0 à mi-chemin au troisième quart, les Vikings du Minnesota semblaient se diriger vers une victoire facile, jeudi au U.S. Bank Stadium, mais ils ont finalement dû patienter jusqu’au dernier jeu du match avant de pouvoir célébrer un gain de 36 à 28 contre les Steelers de Pittsburgh.

Les visiteurs ont entamé leur remontée en marquant 20 points sans réplique. Les favoris de la foule se sont redonné un coussin de 16 points grâce à un majeur du receveur de passes K.J. Osborn. Les Steelers ont toutefois réussi un autre majeur et le converti de deux points, pour revenir à une possession de différence.

Après avoir freiné l’attaque des Vikings, Ben Roethlisberger et l’attaque des Steelers ont repris le ballon et traversé le terrain, mais sur le dernier jeu du match, l’ailier rapproché Pat Freiermuth a vu le ballon lui filer entre les doigts pour le majeur.

Dans la défaite, «Big Ben» s’est tout de même illustré, complétant 28 de ses 40 relais pour 308 verges et trois passes de touché. Il a aussi été victime d’une interception.

Dans le camp des Vikings, le pivot Kirk Cousins a été plutôt ordinaire, lui qui a seulement vu 14 de ses 31 passes être captées, franchissant 216 verges au passage. Il a réussi deux passes de touché, mais a été victime d’autant de larçins.

Cousins a toutefois reçu l’aide de son porteur de ballon Dalvin Cook. Ce dernier a parcouru 205 verges sur 27 portées en plus d’inscrire deux majeurs au sol.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.