TV

Le temps presse chez les Golden Knights


Privés de plusieurs éléments-clés, les Golden Knights de Vegas peinent à remporter des matchs et pourraient bien vivre la première exclusion des séries de leur histoire ce printemps s’ils ne parviennent pas à trouver une solution.

En l’absence notamment de Max Pacioretty et de Mark Stone, la troupe de l’entraîneur-chef Peter DeBoer a subi un deuxième coup de pinceau en autant de jours, mardi. Après avoir été vaincue 3 à 0 par le Wild du Minnesota la veille, elle s’est inclinée 4 à 0 devant les Jets de Winnipeg. Au classement de l’Association de l’Ouest, la situation des Knights est plutôt périlleuse. Vegas occupe le neuvième rang et accuse un point de retard sur les Stars de Dallas, huitièmes. Cependant, ceux-ci possèdent quatre matchs en main.

Selon l’instructeur, il faudra que les siens sachent profiter de leurs occasions de compter, peu importe ceux les obtenant. À Winnipeg, 42 tirs n’ont pas suffi pour déjouer une seule fois Connor Hellebuyck.

«L’incapacité d’inscrire un filet en première période nous a vraiment fait mal, a déploré au site NHL.com DeBoer. Je crois que nous avons tout fait correctement, mais vous devez marquer pour gagner des parties dans cette ligue et nous n’avons pu réussir cela une seule fois durant ce périple.»

Un manque d’offensive combinée à la présence d’un gardien de première année, Logan Thompson, n’est pas nécessairement l’idéal pour un club qui se cherche. Celui qui en était à une neuvième rencontre en carrière dans le circuit Bettman fait tout son possible pendant que Robin Lehner demeure à l’écart. Par contre, il ne peut aller inscrire des buts à la place de ses coéquipiers.

«Il n’est vraiment pas le problème, a mentionné le Québécois Jonathan Marchessault. Il nous donne plusieurs chances de gagner chaque soir. Il a été excellent, honnêtement. Il travaille fort et c’est décevant de ne pas avoir compté un but pour lui dans les deux derniers matchs.»

En panne

Au nombre des hockeyeurs qui espèrent mieux soutenir leur gardien, il y a justement Marchessault, limité à une petite mention d’aide en cinq affrontements. Aussi, il a touché la cible une fois en neuf duels, lui qui revendique 25 buts et 48 points depuis le début de la campagne.

Heureux d’avoir quitté les Sabres de Buffalo en espérant une opportunité de mettre la main sur la coupe Stanley, Jack Eichel est loin d’être enchanté par le contexte actuel, car il risque une autre fin de saison hâtive. Néanmoins, il a intérêt à retrouver sa touche autour des filets adverses; tout comme Marchessault, il a été tenu en échec dans les cinq derniers matchs, amassant deux aides.

Les Knights recevront les Predators de Nashville, jeudi.






Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.