TV

«Je t’aime, Mike» – Bryan Trottier


Mike Bossy a joué 752 matchs dans la LNH. Il a porté les couleurs des Islanders de New York pour 10 saisons. Bryan Trottier a été son complice, son ami et son coéquipier, du premier au dernier jour de sa carrière de joueur.  

«Je t’aime, Mike»: Trottier a lancé cette phrase émouvante en rendant hommage au numéro 22.

C’est le dernier mot qu’il désirait lui envoyer.

Bryan Trottier a accordé une entrevue émouvante à Louis Jean, aujourd’hui: c’est à voir en vidéo principale.

Une semaine avant le départ de Bossy, emporté par le cancer du poumon, Trottier a rendu visite à son ancien ailier droit, à son domicile de Rosemère. Il a passé deux jours au Québec, le temps de lui dire un dernier au revoir.

«Mon cœur est avec sa famille, a dit Trottier en entrevue téléphonique avec Le Journal, vendredi matin. C’est une journée triste pour moi, mais je pense encore plus à sa femme, ses filles et ses deux petites-filles. J’ai le cœur gros. Mike était un homme formidable pour plusieurs raisons. Un homme de famille. Nous perdons un grand homme.»

«Mike était un mari dévoué et un père dévoué. Il aimait sa belle Lucie. L’amour restait au centre de sa vie.»

Le plus grand 

Bossy et Trottier ont été deux acteurs clés des quatre conquêtes de la Coupe Stanley des Islanders (1980, 1981, 1982 et 1983).

À Long Island, Bossy a connu neuf saisons d’affilée de 50 buts ou plus. Ses neuf saisons de 50 buts sont un record de la LNH qu’il partage avec Wayne Gretzky, tout comme ses cinq saisons de 60 buts, un autre record qu’il détient avec le 99.


Crédit photo : AFP

Mais quand Trottier pense à son coéquipier, c’est autre chose que les chiffres fabuleux qui lui vient en tête.

«La première chose à laquelle je pense, c’est le rire de Mike, a-t-il dit. J’aimais tellement l’entendre rire. J’ai eu plus de plaisir avec Mike que n’importe qui dans la vie.»

«J’avais une complicité unique avec Mike sur la patinoire, mais aussi à l’extérieur de la glace. Il y avait un lien vraiment magique entre nous.»

Trottier, un autre membre du Temple de la renommée, a obtenu six saisons de 100 points ou plus, dont cinq d’affilée, aux côtés de Bossy, avec les Islanders.

L’homme originaire de la Saskatchewan est catégorique sur un point.

«Il n’y a pas un meilleur marqueur dans l’histoire du hockey que Mike. Il était le meilleur de la LNH et dans le monde. J’ai vu plusieurs joueurs avant, pendant et après l’époque de Bossy. Pour moi, il n’y a pas un marqueur plus naturel que lui. Mario se rapproche probablement, mais il n’y a personne d’autre.»

«Sans ses maux de dos, Mike aurait atteint un nombre de buts impossible à égaler. Je ne veux pas manquer de respect aux autres grands buteurs de la LNH, mais, pour moi, il était le meilleur. Et il restera le meilleur.»



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.