TV

Jakub Voracek fait l’unanimité – TVA Sports


Jakub Voracek a atteint l’impressionnant plateau des 1000 matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH) jeudi soir, et il l’a surtout fait avec l’équipe avec laquelle il a fait ses premiers pas, les Blue Jackets de Columbus.

Plusieurs anciens coéquipiers du Tchèque ont tenu à rendre hommage à celui qui était pour eux une excellente personne tant sur la glace que dans le vestiaire.

• À lire aussi: Mathieu Darche dans la mire des Ducks?

• À lire aussi: Le CH, bon dernier

«C’est un exploit énorme et je n’ai que des félicitations à lui accorder, a mentionné au site web des Jackets l’ancien défenseur Marc Methot. Ce ne sont pas des paroles en l’air, il est probablement l’un des gars les plus sympathiques avec qui j’ai joué. Je ne me souviens pas de l’avoir déjà vu arriver à la patinoire de mauvaise humeur. Même quand il était grognon, nous pouvions quand même avoir du plaisir avec lui.»

Methot et Voracek se sont côtoyés au début de leur carrière professionnelle. Sélectionné au septième rang du repêchage de 2007, l’ancien des Mooseheads de Halifax a passé trois saisons à Columbus avant d’être échangé aux Flyers de Philadelphie en retour de Jeff Carter.

Maintenant qu’il est de retour après une décennie en Pennsylvanie, il fait à nouveau le bonheur des membres de l’organisation, dont celui de Jared Boll. L’ancien agitateur travaille désormais comme entraîneur du développement avec l’organisation.

«Ce qui est bien avec Jake, c’est qu’il ne change pas. Il ne l’a jamais fait. Il est un gars amusant à côtoyer. Il aime avoir du plaisir à la patinoire. Il rend tout plus léger chaque jour», a indiqué Boll.

Un retour qui fait du bien

Pendant son séjour à Philadelphie, le nom de Voracek est devenu synonyme de constance. L’ailier droit est devenu l’un des meilleurs passeurs du circuit Bettman. Après 1000 rencontres, il est l’auteur de 761 points, ce qui le place au second rang de la cuvée 2007, derrière Patrick Kane.

Même s’il semble être dans la LNH depuis bien plus longtemps, il faut rappeler que Voracek n’a que 32 ans. Chez les Blue Jackets, on parle d’un retour aux sources, eux qui ont rapatrié le vétéran l’été dernier, en retour du franc-tireur Cam Atkinson.

«Je crois que son cœur est ici. Il a été repêché ici, il a joué ses premiers matchs ici, il a atteint plusieurs plateaux ici. […] Je crois que c’est spécial pour lui», a expliqué le directeur du personnel des joueurs à Columbus, Chris Clark.

«Pour moi, c’était spécial d’atteindre ce plateau et de dire que j’ai joué 1000 matchs dans la LNH, a ajouté Rick Nash, qui a joué trois campagnes avec Voracek. Jake a connu des hauts et de bas dans sa carrière et beaucoup de gens l’ont aidé. J’ai été son coéquipier quand il était ici, c’est incroyable pour moi qu’il accomplisse cet exploit et je suis fier de lui et de sa famille.»



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.