TV

Fernando Tatis fils a déçu ses coéquipiers


La nouvelle de la suspension de la vedette des Padres de San Diego Fernando Tatis fils a fait réagir les membres de son équipe, dont certains qui commencent à avoir la mèche courte.

Vendredi, le joueur d’arrêt-court a appris qu’il serait à l’écart pour 80 matchs en raison d’un test positif au Clostebol, un produit permettant d’améliorer les performances. Dans un communiqué de l’Association des joueurs du baseball majeur, il a déclaré avoir consommé un médicament afin de guérir la teigne.

Tatis a passé toute la saison sur la liste des blessés. Il a d’ailleurs été opéré au poignet en mars en lien avec un accident de moto qu’il a subi en République dominicaine en décembre. Ses coéquipiers sont évidemment mécontents de ne pas pouvoir compter sur lui cette saison.

«C’est la deuxième fois qu’il nous déçoit. J’espère qu’il grandira et qu’il apprendra de ça et qu’il apprendra que ça touche plus de personnes que lui en ce moment», a lancé après la rencontre de vendredi soir l’artilleur Mike Clevinger, selon le «San Diego Union-Tribune».

Le président des opérations baseball des Padres, A.J. Preller, en a ajouté une couche, mentionnant qu’il s’attendait à plus de maturité de la part du joueur de 23 ans. Tatis avait intérêt à montrer l’exemple après ses fautes du passé.

«Il est quelqu’un en qui l’organisation a investi énormément de temps et d’argent. Quand il est sur le terrain, il fait la différence. Tu dois apprendre de tes actions. Nous espérions qu’entre la saison morte et maintenant, il allait gagner en maturité, et évidemment, avec les nouvelles d’aujourd’hui [vendredi], ça semble devenir une tendance», a avoué Preller.

Après trois saisons seulement dans les majeures, les Padres lui ont offert un immense contrat de 14 ans et 340 millions $.

Toujours en bonne position

L’équipe de San Diego tente de participer aux séries éliminatoires pour la deuxième fois seulement depuis 2007. Ayant fait l’acquisition de Juan Soto au début du mois d’août, la formation californienne semblait avoir tous les ingrédients en main pour connaître énormément de succès.

Or, malgré la suspension de Tatis, le plan ne change pas. Sans lui, les Padres ont tout de même montré une fiche de 64-51 bonne pour le deuxième rang dans la section Ouest de la Ligue nationale, avant les matchs de samedi.

«Nous sommes tous humains et nous faisons des erreurs. Nous ne sommes pas parfaits. Il faut juste aller de l’avant», a dit Soto en lien avec la situation de son coéquipier.

«C’est dévastateur. C’est terrible à entendre. Qu’il soit suspendu et qu’il ne prenne pas part à ce que nous essayons d’accomplir ici, ce n’est pas quelque chose que tu aimes entendre avant un match et que tu aimes entendre tout simplement. C’est terrible», a rétorqué le vétéran Manny Machado.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.